Suivez-nous : Facebook Twitter Youtube Flickr

Imprimer cette page

Vous êtes ici
Accueil » Publications » Communiqués de presse et brèves 2015
 » Longueuil ferme la porte à la création du Bureau de la gouvernance de l’Agglomération « Une démonstration du manque d’ouverture de la mairesse Caroline St-Hilaire » - Les maires de Brossard, Saint-Bruno-de-Montarville et Saint-Lambert

Longueuil ferme la porte à la création du Bureau de la gouvernance de l’Agglomération « Une démonstration du manque d’ouverture de la mairesse Caroline St-Hilaire » - Les maires de Brossard, Saint-Bruno-de-Montarville et Saint-Lambert

Longueuil, 16 avril 2015

Les maires de Brossard, de Saint-Bruno-de-Montarville et de Saint-Lambert, MM. Paul Leduc, Martin Murray et Alain Dépatie, dénoncent l’inaction de la mairesse de Longueuil, Caroline St-Hilaire, qui reconnait les problèmes de gouvernance de l’Agglomération, mais refuse de les aborder et d’assumer le leadership de son rôle.

La mairesse Caroline St-Hilaire a tout simplement ignoré la proposition de création du Bureau de la gouvernance de l’Agglomération, suggérée par les trois maires il y a un mois, pour corriger les problèmes de gouvernance de l’Agglomération.

« La mairesse Caroline St-Hilaire clame haut et fort qu’elle veut discuter des problèmes de gouvernance à ciel ouvert, pour reprendre sa propre expression, mais dès qu’il est question de passer de la parole aux actes, elle se défile tout en connaissant clairement les iniquités subies par nos citoyennes et citoyens », ont déclaré conjointement les maires de Brossard, de Saint-Bruno-de-Montarville et de Saint-Lambert.

Les maires sont d’autant plus choqués par cette attitude antidémocratique que la mairesse St-Hilaire convenait tout récemment dans un discours à la Chambre de commerce et d’industrie de la Rive-Sud (CCIRS) qu’il y a des choses à clarifier dans la gouvernance, que la politique est l’art du compromis au bénéfice de ceux que l’on représente et que l’on sert et, finalement, que l’Agglomération est une structure qui doit rester.

Or, Caroline St-Hilaire fait exactement le contraire de ce qu’il faut pour que l’Agglomération soit une structure fonctionnelle et performante au service de tous les citoyens. Elle y entretient des dissensions et de la zizanie au lieu d’y assumer un leadership rassembleur et une rigueur administrative inspirante.

L’administration de la mairesse St-Hilaire a même convenu, en décembre dernier, une fois confrontée aux chiffres réels obtenus par les maires de Brossard, de Saint-Bruno-de-Montarville et de Saint-Lambert, que l’Agglomération avait perçu 40 millions $ en trop auprès des villes.

« Il est grand temps que cesse cette mascarade. Il faut que le Gouvernement intervienne afin que nous puissions faire fonctionner l’Agglomération dans l’intérêt des 400 000 citoyennes et citoyens qui la composent », ont conclu unanimement les maires Leduc, Murray et Dépatie.

logos Saint-Lambert, Brossard, Saint-Bruno-de-Montarville

bouton__election-municipale-2017.png
d l m m j v s
 
 
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
Actualités
Jeudi 06 juillet 2017
Remboursement de 1,2 M$ de la dette Au cours de la séance du conseil tenue le 3 juillet dernier, le conseil municipal a autorisé l’utilisation de 1 200 000 $ de sa réserve pour le remboursement de...

bouton_decouverte-patrimoine-culture.png

L'Infolettre

Info-travaux

image_bouton_colonne_droite_fleurons2016.png

Visiter Saint-Bruno