Avis préventif d'ébullition d'eau sur la rue des Tilleuls en raison d'un bris... Lire la suite

Suivez-nous : Facebook Twitter Youtube Flickr

Imprimer cette page

Vous êtes ici
Accueil » Environnement » Espaces verts
 » Agrile du frêne

Agrile du frêne

Mise à jour : 14 avril 2016

 

arbres affectés par l'agrile du frêne
 

Introduction

Originaire d’Asie, l’agrile du frêne aurait été accidentellement introduit en Amérique du Nord dans les années 90 par l’importation de bois dur contaminé, telles des palettes ou des caisses. Comme ce coléoptère n’a pas de prédateur spécifique sous nos latitudes, son infestation progresse rapidement. Il a déjà causé la mort de millions de frênes en Ontario et aux États-Unis et constitue une menace environnementale et économique importante pour les régions urbaines et boisées de l’Amérique du Nord.

En Amérique du Nord, l’agrile du frêne a été observé pour la première fois en 2002 dans l’état du Michigan aux États-Unis. Au Québec, l’Agence canadienne d'inspection des aliments (l’ACIA) confirmait la présence de l’agrile du frêne : en 2008 à Carignan, en 2011 dans les villes de Gatineau et de Montréal et en 2012 à Longueuil. En juin 2013, la Ville de Saint-Bruno entamait des actions de dépistage sur son territoire et les résultats indiquent que l’insecte est maintenant présent sur le territoire de la ville de Saint-Bruno.

Pour en savoir plus sur l’insecte et les zones infestées, consultez :
la page sur l'agrile du frêne sur le site de l’ACIA
le site du Conseil québécois des espèces exotiques envahissantes (CQEEE) sur l’agrile du frêne

Pour en savoir plus sur la répartition des frênes et les plans d'action locaux, consultez :
le site de la Communauté métropolitaine de Montréal, Forum sur l'agrile du frêne

Pour connaître les mesures prises par la Ville et la règlementation en vigueur pour ralentir la progression de l’agrile du frêne, voir plus bas la section Actions de la Ville.

À quoi ressemble l'agrile du frêne?

Il s'agit d'un coléoptère de couleur vert métallique mesurant de 8,5 à 14 mm (environ 1/2 po) de longueur. Son dos est vert métallique iridescent, tandis que son abdomen est vert émeraude vif. La larve est blanche et peut atteindre jusqu'à 30 mm (1 po) de longueur. Son corps aplati présente des segments campaniformes caractéristiques. 

Agrile du frêne sur un doigt
Source :
Ministère des richesses
naturelles Ontario
Agrile du frêne sur l'écorce

À quels arbres s’attaque-t-il?

L’agrile du frêne s’attaque à toutes les espèces connues de frêne, quel que soit leur âge ou leur dimension. En se nourrissant du bois sous l’écorce, il affecte le système de circulation de la sève et peut causer la perte de l’arbre en peu de temps. Il est cependant sans danger pour la santé humaine.

Parmi les impacts de la perte d’un nombre important de frênes, on retrouve : la perte de la canopée, l’augmentation des îlots de chaleur, l’augmentation des gaz à effet de serre, la diminution de la qualité de l’air, la perte de biodiversité, etc.

Comment reconnaître un frêne

Les frênes sont de grands arbres pouvant atteindre 15 à 20 mètres de hauteur. Les branches sont toujours opposées (l’une en face de l’autre). La feuille du frêne est composée habituellement de 5 à 11 folioles à peu près toutes de la même taille. Les fruits du frêne sont des samares verdâtres allongées regroupées en grappe, souvent abondantes et parfois persistantes l’hiver.

feuille de freneSamare de frêne

Voir aussi : Identifier un frêne, sur le site de Ressources naturelles Canada  
 

Signes et symptômes d’infestation

Attention! Certains signes de dépérissement sont spécifiques à  une infestation de l’agrile du frêne, alors que d’autres signes peuvent aussi être causés par d’autres maladies ou insectes. 

Signes spécifiques à une infestation de l’agrile du frêne :

  • Les dommages débutent TOUJOURS par l’éclaircissement de la cime de l’arbre
  • Galeries en forme de S sous l’écorce
  • Petits trous de sortie de l’insecte en forme de D

Autres signes de dépérissement associés, mais non spécifiques à une infestation de l’agrile du frêne:

  • Diminution de la densité du feuillage
  • Prolifération de gourmands (croissance de nouvelles pousses sur le tronc)
  • Trous d’alimentation de pic-bois

Pour plus d’information sur les façons de le détecter, consultez la page Détection de la présence de l'agrile du frêne : signes et symptômes sur le site de l'ACIA.

Cycle biologique de l’insecte 

Signes à observer et symptômes
Cliquez sur les images pour un agrandissement dans une nouvelle fenêtre.

Signes et symptômes d'infestation

Période et description des stades biologiques de l’insecte

Signes à observer et symptômes

Juin à août : ponte des œufs dans les fissures de l’écorce du tronc et des branches. 

Oeuf de l'agrile du frêne sur une écorce d'arbre

Aucun signe observable.

Dix (10) jours après la ponte des oeufs : éclosion des larves.

Juin à octobre : la larve creuse des galeries sinueuses sous l’écorce et ingère la partie interne de l’écorce (phloème) et la partie externe du bois (aubier).

Larve de l'agrile du frêne dans l'écorce d'un arbre

Galeries sineuses dans l'écorce provoquées par l'agrile du frêne

Signe : galerie en « S » sous l’écorce

Octobre à avril : la larve hiverne sous l’écorce de l’arbre.

 

Aucun signe observable

Avril à mai : la larve se transforme en nymphe.

Nymphe de l'agrile du frêne sur l'écorce d'un arbre

Arbre défolié suite à une attaque de l'agrile du frêne

Symptôme : défoliation anormale de l’arbre, surtout en commençant par la cime

Juin à août : émergence des adultes. L’adulte vit environ un mois. Sept à dix jours après son émergence, l’adulte débute la ponte des œufs.

Insecte mature de l'agrile du frêne

Trou de sortie en "D" de l'écorce par l'agrile du frêne

Signe : trou de sortie en « D »

Adapté de : Lavallée, R., Tousignant, A. L’agrile du frêne : l’affaire de tous. Couvert Boréal. Automne 2012. P. 16-17.

Que faire avec les frênes

En terrain privé, chaque propriétaire est responsable des arbres présents sur son terrain. Pour savoir si un arbre est atteint par l’agrile du frêne, nous vous recommandons fortement de faire appel à un professionnel compétent, de votre choix, tel un ingénieur forestier.  Pour sa part, la Ville est responsable de tous les arbres qui se trouvent sur le domaine public.

Arbre sain ou d’apparence saine

Votre arbre ne présente pas de symptôme, est en bonne santé et vous aimeriez le protéger. Un traitement préventif existe, qui consiste à injecter un insecticide dans l’arbre; l’insecticide s’assimile à la sève de l’arbre qui est véhiculée dans toutes ses parties et atteint l’insecte qui s’en nourrit.

Au Canada, quatre insecticides sont homologués pour traiter l’agrile du frêne : Confidor, Acecap, IMA-jet et TreeAzinTM, toutefois le TreeAzinTM constitue un des principaux outils de lutte contre l’agrile du frêne. 

Rappelons qu’à Saint-Bruno, l’application d’un pesticide doit être effectuée par un entrepreneur enregistré à la Ville et que l’entreprise doit obtenir un permis auprès de la Ville avant l’application du produit. Le permis pour l’application de TreeAzinTM est sans frais ce qui n’est pas le cas des trois autres produits.

Le TreeAzinTM est un insecticide systémique produit à partir d’un composé d’origine naturelle (graines de margousier) et a été développé par Ressources naturelles Canada spécifiquement pour l’agrile du frêne. Son efficacité a été démontrée scientifiquement. Voici ses principales caractéristiques.

  • Le traitement protège l’arbre pour une durée de 2 ans.  À la suite de cette période de deux ans, le propriétaire doit réévaluer s’il désire procéder à un nouveau traitement;
  • L’injection doit être effectuée par un professionnel possédant les compétences requises pour l’application de pesticides;
  • Il faut retenir que le Code de gestion des pesticides du gouvernement du Québec ne permet pas l’utilisation de ce produit sur le terrain des garderies, centres de la petite enfance (CPE) et établissements scolaires.

Pour toute information technique sur le TreeAzinTM, consulter le site internet du distributeur, BioForêt : www.bioforest.ca

Arbre infesté et présentant des symptômes, atteint de 20 à 30 %

Il est encore possible de faire traiter l’arbre pour atteindre l’insecte et l’empêcher de lui causer davantage de dommages. Cependant, les parties atteintes de l'arbre le sont définitivement.  

Arbre infesté et présentant des symptômes, atteint à 30 % et plus

Malheureusement, aucun traitement ne peut être fait, car le système de circulation de la sève est trop endommagé. La seule option est l’abattage et le remplacement de l’arbre.

Si vous décidez d’abattre votre arbre, n’oubliez pas que vous devez obtenir un permis auprès de la Ville. Dans le cas d'un frêne malade, le permis est gratuit.

IMPORTANTLa période autorisée pour l’abattage et l’élagage est du 1er octobre au 15 mars de chaque année. Il est interdit d’élaguer et d’abattre des frênes entre le 16 mars et le 30 septembre, sauf dans des cas particuliers. De plus, plusieurs dispositions spéciales s'appliquent quant à la façon de disposer des résidus de la coupe. Consultez le règlement à cet effet.

Comment se propage l'agrile du frêne?

L’activité humaine demeure la première source de dispersion de l’agrile. La propagation se fait lorsque des gens déplacent des produits du frêne et du bois de chauffage de toute nature infestés, car l’insecte peut vivre dans le bois d’un arbre déjà abattu et coupé. Pour prévenir la propagation de l’insecte, la Ville encourage l’achat local du bois de chauffage, ainsi que la diversification des essences d’arbres plantés sur les terrains résidentiels. De plus, il n’est pas conseillé de procéder à la plantation de frênes dû à sa grande vulnérabilité.

Règlementation pour contrer la propagation

Règlementation fédérale

Pour limiter le mouvement des matières potentiellement infestées, l’ACIA a créé des zones réglementées, à partir desquelles il est interdit de sortir des produits du frêne et de bois de frêne  (branches, feuilles, rameaux, souches, bûches, troncs, etc.) ainsi que le bois de chauffage de toutes les espèces. La Ville de Saint-Bruno-de-Montarville fait maintenant partie de cette vaste zone. Toute personne qui déplace des matières réglementées hors des régions assujetties à la réglementation sans l'autorisation préalable de l'ACIA s'expose à une amende ou à des poursuites judiciaires.

Pour plus d'information sur l'agrile et les zones réglementées, consultez la page sur l'agrile du frêne sur le site de l'ACIA :  www.inspection.gc.ca/phytoravageurs

Règlementation municipale

Un règlement est en vigueur depuis le 25 mars 2015. Voir plus bas la section Actions de la Ville

Comment disposer de vos branches de frêne

Consultez le règlement pour les détails. Voir plus bas la section Actions de la Ville

Collecte des feuilles mortes

Les feuilles mortes sont collectées dans le cadre des collectes de résidus verts. Les collectes de résidus verts ont lieu tous les lundis, du 20 avril au 23 novembre 2015.

Perspectives d'avenir

Les plus récentes études démontrent que le taux de mortalité des frênes est de 100 % dans un rayon de 2,5 km d'un foyer d'infestation, et ce, dans un délai de 6 ans suivant la détection. Il est réaliste de penser que la population de frênes sur notre territoire sera décimée au cours de la prochaine décennie, à moins d'une percée dans la recherche ou de l'arrivée d'un prédateur de l'agrile.

Confrontés à cette situation, la Ville et les citoyens seront amenés à prendre des décisions au cas par cas pour leurs arbres. On peut choisir pour action de traiter un frêne tous les deux ans pour le prémunir de l'infestation ou on peut attendre la manifestation de la maladie pour le faire abattre et le remplacer. Ces deux approches sont acceptables, toutes deux favorisent la conservation de notre capital forestier urbain.

Nous vous rappelons que les traitements pour les frênes sont effectués par des entreprises spécialisées et que l'abattage d'un arbre requiert un permis de la Ville.

Ensemble, voyons à conserver la présence des arbres dans notre environnement et à maintenir la biodiversité en plantant des essences d’arbres variées.

Les actions de la Ville

Dépistage

Exemples de pièges pour l'agrile du frêneAu cours de l'été 2013, la Ville de Saint-Bruno a mis sur pied un projet de dépistage de l’agrile du frêne, afin de surveiller la présence de cet insecte nuisible sur son territoire. Cinq pièges ont été installés à la cime de certains frênes, et ce, en divers endroits stratégiques. Ces pièges ont permis de constater la présence de l'insecte.

Rencontre citoyenne

La Ville de Saint-Bruno a présenté, lors d’une rencontre citoyenne le 19 novembre 2014, les grandes lignes de sa stratégie pour ralentir l’infestation. Ce plan d’action local prévoit l’adoption du règlement qui encadrera les pratiques telles que l’élagage, l’abattage et la gestion des résidus de frêne sur le domaine privé.

Adoption d'un plan d'action pour ralentir la progression de l’agrile du frêne

La Ville de Saint-Bruno a adopté le 16 février 2015 son plan d’action pour ralentir la progression de l’agrile du frêne.

Adoption d'un règlement pour ralentir la progression de l'agrile du frêne

La Ville de Saint-Bruno a adopté le 16 mars 2015 un règlement visant à optimiser ses mesures de lutte contre la propagation de l'agrile du frêne à l'extérieur des milieux naturels. Ce règlement encadre les pratiques telles que l'élagage, l'abattage et la gestion des résidus de frêne sur le domaine privé.

Inventaire des frênes sur les terrains privés et inventaire des arbres sur les terrains municipaux

Accroche-porte pour signalier la présence d'un ou des frênesInventaire des frênes – Terrains privés

  • Cet inventaire permet à la Ville d'avoir une image de la répartition des frênes sur son territoire. Il a permis aux citoyens de savoir s’ils ont un frêne sur leur propriété, et de déterminer les mesures qu’ils peuvent prendre.
  • L’inventaire a été réalisé par des patrouilleurs en environnement de la Ville au cours de l'été 2015. Les patrouilleurs ont visité toutes les propriétés privées de la municipalité, excepté les boisés. Un accroche-porte indiquant l'emplacement du ou des frênes a été laissé aux propriétaires concernés, en plus d’informations sur le sujet. Pour les immeubles locatifs, les condos, les édifices commerciaux, les édifices industriels et les institutions, la Ville n'a pas laissé d’accroche-porte; l'information est disponible sur demande pour les propriétaires.
  • Renseignements : Division de l’environnement, 450 653-2443, poste 2875

Inventaire des arbres – Terrains municipaux

  • La Ville a réalisé un inventaire géoréférencé de tous les arbres situés dans les parcs, les terre-pleins et les emprises de rue (excepté les boisés, par exemple le boisé du parc des Pins), afin d’en posséder un inventaire complet et à jour, incluant l’état des arbres. Cet inventaire permettra également d’optimiser la gestion du patrimoine arboricole.
  • Le travail a été effectué par la firme Tremblay et Tremblay, SENC/Trame Verte, entre juin à octobre 2015.
  • Renseignements : Direction des travaux publics, 450 645-2960

Collaboration aux essais d’efficacité du BioCeres

 
 
Dans le cadre de son plan d’action pour lutter contre l’agrile du frêne, la Ville de Saint-Bruno-de-Montarville collabore aux essais d’efficacité du BioCeres, le produit biologique d’Anatis Bioprotection.

La recherche

Elle vise l’homologation du BioCeres pour l’agrile du frêne; les essais sont autorisés et jugés nécessaires par l’Agence de Règlementation de la Lutte Antiparasitaire (ARLA) du Canada.

Elle est réalisée sur un groupe de dix-huit frênes situés sur le terre-plein de la Montée Montarville; une affiche indique la zone d’expérimentation. 

De la mi-juin à la mi-août, le bioinsecticide a été appliqué à quatre reprises sur la moitié du groupe de frênes, les autres servant de témoins. L’application a été faite par vaporisation à proximité du feuillage et le long du tronc, de l’extrémité supérieure jusqu’à hauteur d’homme. Cette opération prenait cinq minutes par arbre.

  • 1re application : 6 juillet 2015 (photo)
  • 2e application : 14 juillet 2015
  • 3e application : 20 juillet 2015
  • 4e application : 27 juillet 2015

Agrile du frêne - Application de Bioceres

piege pour agrile du frêne

Des pièges à agrile du frêne ont été installés dans le haut des arbres (photo) pour suivre l’évolution de la présence de l’insecte pendant la durée du projet. Un dénombrement des insectes a été effectué systématiquement chaque semaine. Les pièges sont maintenant retirés.

Le projet se terminera en mars 2016 par l’écorçage des frênes, sous une petite surface, qui permettra de quantifier les larves présentes. 

Les résultats de la recherche seront connus au printemps 2016.

 
Anatis bioprotection
La firme de recherche Anatis Bioprotection, située à Saint-Jacques-le-Mineur, produit et distribue des insectes bénéfiques utilisés comme agents de lutte biologique. Un de leurs produits, le BioCeres, est un microchampignon, le Beauveria bassiana. Un projet pilote a démontré que la souche ANT-03 de ce champignon offre un potentiel intéressant contre la progression de l’agrile du frêne.

Plans d'abattage et de remplacement des arbres

 
La Ville de Saint-Bruno plantera à l'automne 2015 environ 300 arbres afin de maintenir son couvert forestier, le tout pour compenser l'abattage d'arbres malades, dont certains sont touchés par l'agrile du frêne.
 
Pourquoi l'abattage?
C’est en raison de leur état de dépérissement général que la Ville projette abattre une centaine d’arbres durant les prochains mois et au cours de l’hiver 2016. Le nombre d’arbres à abattre sera confirmé lorsque l’inventaire et le bilan de santé des arbres sur les terrains municipaux sera complété, cet automne. Ces arbres se situent sur l’ensemble du territoire, mais on dénote déjà une plus grande concentration dans les rues situées près du parc Quincy-sous-Sénart, où l’on projette la coupe d’une trentaine d’arbres. Le diamètre des arbres qui seront coupés varie entre 11 et 47 cm.
 

La Ville agit – Maintien du couvert forestier

La Ville AGIT!
Dans une perspective de maintien de son couvert forestier, la Ville procédera dès cette semaine à la plantation de près de 300 arbres, et ce, jusqu’en novembre. Non seulement cette plantation diminuera l’impact de l’abattage d’arbres sur la canopée urbaine, mais elle favorisera également la biodiversité. Pour ce faire, la Division des parcs et horticulture de la municipalité plantera une trentaine d’essences différentes sur l’ensemble du territoire, dont des érables rouges, catalpas, ginkos bilobas, noyers cendrés, chênes blancs, sorbiers, mélèzes, épinettes et pruches.
 
La plantation de ces arbres sera effectuée avec minutie afin de planter le bon arbre au bon endroit, pour favoriser la survie des arbres plantés.
 
Ces arbres, plantés dans le cadre du plan d’action pour ralentir la propagation de l’agrile du frêne, seront identifiés par une affichette de 10,16 cm (4 po) x 15,24 cm (6 po) fixée sur les tuteurs des arbres.
 

Séance d’information sur l’agrile du frêne

Mercredi 13 avril à la salle du conseil de l’hôtel de ville, à 19 hVoir le communiqué 
Fin de la rencontre à 20 h 45. 35 personnes étaient présentes, incluant 4 élus et un journaliste.
Déroulement : mot du maire, retour sur le plan d’action, réalisation en 2105, inventaire public, inventaire privé, actions 2016, dépenses encourues en 2016, perspective d’avenir, période de questions (12 personnes se sont exprimées). Principaux sujets de la période de questions : utilisation du TreeAzin, inventaire des frênes sur terrains privés, état d’avancement des recherches pour contrer la propagation et demandes d’aide de la part de la ville pour les propriétaires.
Voir le document de présentation

Autres mesures

De nombreuses autres mesures ont été réalisées afin de lutter contre l'agrile du frêne, notamment :

  • un dépistage visuel de l'insecte en continu;
  • l'utilisation de pièges à la cime de certains frênes;
  • un traitement (certains arbres municipaux pourront être traités au TreeAzinMD en respectant des critères environnementaux).

Toutes les actions menées par la Ville de Saint-Bruno sont conformes à la Stratégie métropolitaine de lutte contre l'agrile du frêne de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM).

Plus d'information sur l'agrile du frêne

Retour au haut de la page pour voir les liens suggérés.

 

 

agrile du frêne

 

 

 

d l m m j v s
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31
 
 
 
 
 
Actualités
Mercredi 18 mai 2016
Efficience administrative et réduction de la dette Dans un but d’efficience et d’optimisation, le conseil a adopté des résolutions visant à réduire la dette brute de la Ville à l’ensemble des...
Dossiers en cours
  Veuillez vous référer au communiqué du 8 avril 2016 pour les plus récentes informations. Des changements ont été apportés à l'échéancier.     Soucieuse du bien-être de ses citoyens, la...
Événements
Dimanche 29 mai 2016

Au centre d'exposition du Vieux Presbytère

image_bouton_colonne_droite_fleurons2016.png

L'Infolettre

Info-travaux

Visiter Saint-Bruno