Suivez-nous : Facebook Twitter Youtube Flickr

Imprimer cette page

Vous êtes ici
Accueil » Publications » Communiqués de presse et brèves 2018
 » Plan d’action pour ralentir la progression de l’agrile du frêne : 1500 arbres plantés à Saint-Bruno-de-Montarville en trois ans pour compenser la perte de frênes

Plan d’action pour ralentir la progression de l’agrile du frêne : 1500 arbres plantés à Saint-Bruno-de-Montarville en trois ans pour compenser la perte de frênes

Saint-Bruno-de-Montarville, le 29 janvier 2018

Depuis 2015, la Ville de Saint-Bruno-de-Montarville a procédé à la plantation de plus de 1 500 arbres sur son territoire. La municipalité a ainsi atteint, deux ans plus tôt que prévu, la cible de plantation de son plan d’action pour ralentir la progression de l’agrile du frêne. Elle entend tout de même poursuivre l’opération jusqu’en 2019, afin de diminuer l’impact de l’abattage d’arbres sur la canopée urbaine et de favoriser la biodiversité.

Période d’abattage (1er octobre au 15 mars)

Par ailleurs, tel que prévu dans le plan d’action, des équipes de la municipalité poursuivent, jusqu’au 15 mars, l’abattage de frênes publics infestés défoliés à plus de 30 %. Entre 2015 et 2017, un total de 889 frênes ont été abattus.

La Ville désire rappeler aux citoyens qui souhaitent abattre un frêne sur leur propriété que la période d’abattage se terminera le 15 mars prochain. L’abattage d’un arbre nécessite un permis, gratuit dans le cas des frênes. De plus, plusieurs dispositions spéciales s’appliquent quant à la façon de se départir des résidus de la coupe. Les citoyens peuvent consulter la page stbruno.ca/agrile-du-frene ou communiquer au 450 645-2930 pour plus d’informations.

La Ville AGIT!

Rappelons que la Ville de Saint-Bruno a adopté le 16 février 2015 son plan d’action pour ralentir la progression de l’agrile du frêne. Le plan, se poursuivant jusqu’en 2019, dresse le portrait de l’ensemble des mesures instaurées sur les terrains municipaux, et a mené à l’adoption d’un règlement encadrant les pratiques telles que le traitement, l’élagage, l’abattage et la gestion des résidus de frêne sur l’ensemble du territoire de la Ville.

Comme chaque année à cette période, la Ville publiera sous peu le bilan des actions réalisées en 2017 ainsi que la liste des actions qui seront entreprises en 2018.

L’agrile du frêne

Originaire d’Asie, l’agrile du frêne aurait été accidentellement introduit en Amérique du Nord dans les années 1990 par l’importation de bois dur contaminé, telles que des palettes ou des caisses. Ce coléoptère n’ayant pas de prédateur spécifique sous nos latitudes, son infestation progresse rapidement. Au Québec, l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) confirmait la présence de l’agrile du frêne en 2008 à Carignan, en 2011 dans les villes de Gatineau et de Montréal, et en 2012 à Longueuil. En juin 2013, la Ville de Saint-Bruno entamait des actions de dépistage, et les résultats ont confirmé que l’insecte est bel et bien présent sur le territoire de la ville.

Voir aussi

Page sur sur l’agrile du frêne 

strategie-jeunesse_bouton.png
d l m m j v s
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31
 
 
 
Actualités
Mercredi 02 mai 2018
Depuis le 22 avril dernier, date d’entrée en vigueur du règlement 2017-14, les Montarvillois doivent penser à utiliser leurs sacs réutilisables pour emporter leurs achats. En effet, il est désormais...
Événements
Mardi 22 mai 2018

Au Centre Marcel-Dulude

bouton_decouverte-patrimoine-culture.png

L'Infolettre

Info-travaux

image_bouton_colonne_droite_fleurons2016.png

Visiter Saint-Bruno