Suivez-nous : Facebook Twitter Youtube Flickr

Imprimer cette page

Vous êtes ici
Accueil » Visiter Saint-Bruno » Histoire
 » Du régime seigneurial à une municipalité

Du régime seigneurial à une municipalité

Les premiers peuples ayant vécu sur le mont Saint-Bruno sont des Hurons.

Sous la gouvernance de la Nouvelle-France, Saint-Bruno forme un régime seigneurial. Le 17 octobre 1710, le roi de la France, Louis XIV, le gouverneur de l’époque, Philippe de Rigault et le marquis de Vaudreuil, Jacques Raudot, avaient concédé par décret cette seigneurie à Pierre Boucher de Boucherville. Le père de ce dernier provenait de Notre-Dame de Mortagne, en Perche (Normandie). Ainsi, plusieurs toponymes de la région se sont inspirés du nom de Boucher et de sa ville natale.

De génération en génération, la seigneurie reste dans la famille Boucher. Le 8 août 1829, le dernier héritier de la seigneurie de Montarville, René Boucher de la Bruère, vend la moitié de ses terres et cède ses droits à François-Pierre Bruneau de Montréal. À la mort de ce dernier, son frère, Olivier-Théophile Bruneau devient en 1851 le dernier seigneur de Montarville. À la suite de la recommandation du rapport Durham d’élaborer des structures municipales, le système seigneurial est aboli en 1854.

Par ailleurs, la seigneurie de Montarville a joué un rôle dans les événements du 19e siècle. Le manoir du seigneur Bruneau est occupé par les Patriotes en 1838 et un des insurgés des Rébellions, André Proteau, est un montarvillois.

300e anniversaire Seigneurie de Montarville 1710-2010

En 2010, la Ville de Saint-Bruno-de-Montarville a souligné, par une programmation festive, le 300e anniversaire de la seigneurie de Montarville, concédée à Pierre Boucher de Boucherville, le 17 octobre 1710, par un décret de Louis XIV.

Voir le cahier souvenir.

Paroisse de Saint-Bruno

Le 4 août 1842, Monseigneur Ignace Bourget signe un décret canonique pour officialiser l'acte de création de la paroisse de Saint-Bruno. Le sieur François-Pierre Bruneau est en partie honoré par le choix d'un saint titulaire, saint Bruno, un personnage important de l'histoire de l'Église catholique né à Cologne vers 1030 et décédé en 1101 en Calabre. Ce saint homme aurait enseigné à la cathédrale de Reims, fondé le monastère de la Grande Chartreuse, en 1084, puis serait devenu archevêque de Reggio, en Italie.

Dans le contexte de l'Acte pour abroger certaines ordonnances et pour faire de meilleures dispositions pour l'établissement d'autorités locales et municipales dans le Bas-Canada, le Parlement canadien a créé plus de 325 corporations municipales dans l'est du Canada. La nôtre, regroupant 800 âmes, fut donc mise en place le 1er juillet 1845. Une proclamation officielle érigea civilement cette municipalité de paroisse le 9 octobre 1846.

Des fusions et des défusions

Autant paroisse que seigneurie, la jeune municipalité doit au début vivre quelques années de fusion au sein de la municipalité de comté de Chambly. Elle retrouve son autonomie en 1855 lors de la nouvelle Loi constituant en municipalités toute paroisse de plus de 300 personnes. Saint-Bruno dépassait à l’époque son millier en population.

Grace à la croissance démographique du milieu du 20e siècle, Saint-Bruno-de-Montarville obtient son incorporation municipale le 4 septembre 1958. Depuis, elle continue son histoire en tant que municipalité de ville.

Lors de la création des municipalités régionales de comtés en 1982, Saint-Bruno-de-Montarville se regroupe sous la M.R.C. de La Vallée du Richelieu. Elle y demeure jusqu'au 1er janvier 2002, où la Loi réformant l’organisation territoriale municipale des régions métropolitaines de Montréal, de Québec et de l’Outaouais faisait de Saint-Bruno un arrondissement de la grande Ville de Longueuil avec Boucherville, St-Hubert, Brossard, Greenfield Park et le Vieux-Longueuil.

La ville est reconstituée le 1er janvier 2006 par un décret de reconstitution. La population montarvilloise, dont le sentiment d’appartenance est manifeste, choisit alors de regagner son autonomie. Par contre, certaines compétences, comme la cour municipale, le service des incendies et la sécurité publique, relèvent toujours de l’agglomération de Longueuil.

 

 

d l m m j v s
 
 
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
Actualités
Jeudi 14 juin 2018
La Ville de Saint-Bruno-de-Montarville invite ses citoyens à participer aux festivités entourant la Fête nationale, les 23 et 24 juin prochains, au Lac du Village. Le 23 juin Dès 18 h, les citoyens...
Événements
Samedi 23 juin 2018

Centre-ville de Saint-Bruno

bouton_decouverte-patrimoine-culture.png

L'Infolettre

Info-travaux

image_bouton_colonne_droite_fleurons2016.png

Visiter Saint-Bruno