Vision 2035

La Vision – un outil de planification

Une vision stratégique est une image globale de ce qu’une collectivité souhaite devenir dans les années à venir. Elle résulte de l’imagination de la collectivité, reflète ses aspirations et les valeurs qu’elle juge importantes de mettre de l’avant.

La vision stratégique Imaginons Saint-Bruno-de-Montarville à l’horizon 2035 s’inspire d’un concept à la fois avant-gardiste et porteur des valeurs fortes de notre milieu : ce concept porte le nom de « collectivité viable ».

Elle se veut un outil de planification indispensable pour l’administration municipale, orientant tous les aspects du développement du territoire. 

Cette vision doit être cohérente avec les orientations d’aménagement et de développement de la Communauté métropolitaine de Montréal et de l’Agglomération de Longueuil.

La Vision stratégique 2035 deviendra la pierre d’assise du nouveau plan d’urbanisme de la Ville, dont l’élaboration débutera en 2016.  

Nos valeurs fondamentales

L’énoncé de vision offre aux Montarvillois un regard sur la ville qu’ils souhaitent habiter dans 20 ans.

Trois valeurs fondamentales s’y expriment :

  • la nature;
  • la famille; 
  • l’appartenance au milieu.

Dans le respect de ces trois valeurs fondamentales, la Vision stratégique 2035 s’inscrit dans l’énoncé qui suit, résumant les composantes de la collectivité viable que nous avons imaginée ensemble. 

En 2035, le territoire de la Ville sera un milieu de vie intégré et viable, une unité globale prospère, répondant aux besoins de l’ensemble des citoyens. La population y jouira au quotidien de la richesse d’un environnement où nature, agriculture et activité économique s’intègrent avec souplesse aux milieux de vie et à la dynamique sociale, culturelle et communautaire. 

Voir la vision 2035

schéma collectivité viable

Les enjeux et défis auxquels notre ville fait face

Une ville fait constamment face à des enjeux de diverses natures et une vision globale et cohérente de l’ensemble de ces enjeux devient déterminante pour la suite des choses. Avec la participation de la communauté à la démarche « Imaginons Saint-Bruno-de-Montarville », la Ville a pu identifier six enjeux d’aménagement prioritaires.

1. La consolidation du centre-ville 

Le défi à relever pour le centre-ville est d’en conserver le dynamisme et la diversité, malgré l’évolution des habitudes de consommation et la concurrence de l’offre régionale. La consolidation du centre-ville devient un enjeu de premier plan pour assurer la qualité de vie des citoyens.

2. La préservation et la mise en valeur d’un cadre environnemental de haute qualité 

Le défi est de veiller à ce que cet acquis soit préservé et reste un atout pour attirer aussi bien des entreprises, des résidents que des visiteurs de passage.

3. Le transport et la mobilité durable 

Avec l’accroissement de la congestion routière et ses impacts sur l’environnement et la santé, le défi est d’améliorer l’accès aux transports en commun et de favoriser le transport actif.

4. Le développement urbain et la transformation des quartiers existants 

Le défi consiste à planifier et à orienter le développement urbain afin de maximiser les infrastructures existantes et à soutenir l’émergence de nouveaux quartiers où sera privilégié l’arrimage entre urbanisation, densification, architecture, infrastructures et services. 

5. Le rayonnement économique 

Le défi pour la municipalité est de s’assurer de maximiser les retombées positives pour la communauté locale des diverses avenues de développement économique tout en préservant la qualité du cadre de vie des résidents. 

6. La dynamique sociodémographique

Le lent renouvellement de la population mine la vitalité économique, freine la vitalité du secteur sociocommunautaire et affaiblit le sentiment d’appartenance chez les résidents. Il est alors devenu urgent de diversifier le portrait sociodémographique de la population et de lui redonner une impulsion de vitalité.

Orientation, objectifs et actions 2015-2035

icone milieux naturels

Imaginons une collectivité viable pour ses milieux naturels intégrés

En 2035, la nature environnante de la Ville transcende le milieu bâti où la foresterie et l’agriculture urbaine assurent un continuum d’espaces verts et participent au maintien de la biodiversité. La mise en valeur des bandes riveraines et milieux naturels a permis de développer un réseau récréatif intégré.

Les objectifs fixés en 2015 pour y parvenir :

  • Assurer la protection des milieux naturels d’intérêt (boisés, cours d’eau, milieux humides);
  • Accroître la part des milieux naturels protégés;
  • Mettre en valeur la trame verte et bleue;
  • Encourager la foresterie et l’agriculture urbaine;
  • Accroître le verdissement des rues, des parcs et des espaces publics;
  • Promouvoir des formes de développement urbain intégré aux milieux naturels et réduire l’empreinte écologique de la vie urbaine.
icone agriculture

Imaginons une collectivité viable pour ses milieux agricoles protégés et ses activités agroalimentaires de proximité

En 2035, les terres situées en zone agricole sont préservées, les pratiques des agriculteurs sont diversifiées et plus respectueuses de l’environnement. L’agriculture de proximité, pratiquée à plus petite échelle et en milieu urbanisé, participe au dynamisme de la région.

Les objectifs fixés en 2015 pour y parvenir :

  • Assurer la protection des terres agricoles;
  • Diversifier les activités agricoles et favoriser l’agriculture de proximité;
  • Adapter les pratiques agricoles à la protection des milieux naturels et de l’environnement;
  • Développer un modèle d’agriculture urbaine adapté au territoire;
  • Développer le potentiel agrotouristique.
icone de communauté

Imaginons une collectivité viable pour ses milieux communautaire, culturel et de loisir dynamiques et adaptés

En 2035, l’offre de services et d’équipements municipaux est moderne, de grande qualité et diversifiée. Elle répond à la fois aux besoins particuliers d’une population vieillissante et à l’arrivée de nouveaux ménages. Les infrastructures d’importance sont concentrées au centre-ville dans de nouveaux bâtiments communautaires. La culture et l’art sont des éléments clés de l’animation du centre-ville et l’on sent un intérêt grandissant pour la participation citoyenne.

Les objectifs fixés en 2015 pour y parvenir :

  • Adapter l’offre de services et d’équipements municipaux aux besoins de la population;
  • Privilégier le centre-ville pour y regrouper les équipements municipaux d’importance;
  • Assurer une desserte adéquate entre les parcs, les installations sportives et les lieux communautaires dans les divers quartiers;
  • Favoriser les lieux d’échanges, de rencontres et les occasions de participation citoyenne;
  • Assurer la mise en œuvre d’une politique culturelle;
  • Assurer la protection du patrimoine architectural.
icone de quartiers

Imaginons une collectivité viable pour ses quartiers de qualité

En 2035, redéveloppé en priorité, le centre-ville est devenu un milieu de vie complet depuis qu’il accueille plusieurs unités résidentielles et que l’offre commerciale a continué de s’y diversifier. Plus que jamais, il est agréable d’y vivre, d’y travailler, d’y faire ses courses, d’y manger et s’y divertir. Les nouveaux secteurs sont des modèles innovants de quartiers écologiques et viables. À l’échelle de la ville, la diversification de l’offre résidentielle permet la mixité sociale et générationnelle répondant aux besoins évolutifs de la population.

Les objectifs fixés en 2015 pour y parvenir :

  • Prioriser l’essor du centre-ville et y orienter la croissance urbaine;
  • Renouveler l’image du centre-ville en accentuant sa dimension humaine et son caractère villageois;
  • Diversifier l’offre résidentielle au centre-ville et dans les nouveaux quartiers;
  • Accroître le verdissement des quartiers;
  • Développer les aménagements favorables aux déplacements actifs;
  • Assurer l’intégration harmonieuse de l’architecture contemporaine aux quartiers existants;
  • Planifier l’implantation de nouveaux quartiers selon des approches innovantes. 
icone économie et travail

Imaginons une collectivité viable pour ses milieux économiques et de travail attractifs et durables

En 2035, l’offre commerciale répondant aux besoins locaux et régionaux se diversifie et se pérennise. La ville profite de la vitalité du secteur touristique axé sur le lien entre la nature, l’agrotourisme et le centre-ville. L’arrivée d’entreprises responsables, citoyennes et intégrées harmonieusement à leur milieu donne un nouveau souffle à la dynamique sociale.

Les objectifs fixés en 2015 pour y parvenir :

  • Contribuer à la consolidation de l’offre commerciale de portée locale et régionale;
  • Consolider les pôles d’emplois du centre-ville et des parcs industriels;
  • Développer le potentiel touristique et agrotouristique du territoire dans le respect des capacités du milieu;
  • Favoriser l’implantation d’un secteur agroalimentaire de proximité;
  • Solliciter des entreprises à forte capacité d’emplois et intéressées à s’impliquer dans la communauté;
  • Développer un Écoparc industriel modèle, des pôles d’emplois attrayants et bien desservis par le transport en commun. 
icone de mobilité

Imaginons une collectivité viable pour sa mobilité et son accessibilité efficiente

En 2035, la part des déplacements en automobile a considérablement diminué au profit des transports en commun et actifs. Des interventions ponctuelles limitent la circulation de transit participant à la tranquillité et à la sécurité des milieux de vie. Des bornes électriques sont installées dans plusieurs lieux de la ville.

Les objectifs fixés en 2015 pour y parvenir :

  • Développer des réseaux piétonnier et cyclable complets et connectés aux villes voisines;
  • Mettre en place un service de transport en commun fiable et efficace pour l’ensemble du territoire;
  • Aménager le centre-ville pour favoriser et sécuriser les déplacements actifs;
  • Planifier les nouveaux quartiers en privilégiant les modes de déplacement actifs et collectifs; 
  • Réduire la limite de vitesse sur la route 116 entre le boulevard De Boucherville et le croisement avec l’autoroute 30, et en faire un boulevard urbain;
  • Relocaliser la gare de train à proximité des milieux urbanisés pour la rendre accessible et attractive.